Les Adhérent(e)s, leur situation

 

TOUS, SANS EXCEPTION, SONT VICTIMES :

 

Certains venaient d'apprendre qu'ils étaient Victimes d'actes de tromperie, de vol, d'abus de confiance, d'escroquerie... D'actes en fait, intentionnels à leur encontre avec une réalité qu'on leur avait cachée.

 

Certains avaient déjà entamé une procédure depuis 2 ans.... Ils trouvaient que leur action était au point mort, puisque rien n'avait bougé depuis leur première démarche.. Ils pensaient avoir perdu leurs droits définitivement...

 

D'autres, n'avaient encore rien osé faire, par manque de temps, inquiétudes devant "l'inconnu", par crainte d'un "horizon tellement large" ou encore par " peur d'un monde aussi complexe que la Justice "... Ils se résignaient à vivre en supportant définitivement, ce nouveau statut de victimes.

 

D'autres encore, se sont lancés dans une procédure si complexe, que leur problème leur avait fait partir loin de leur région et ils s'étaient empêtrés dans une procédure depuis quelques années,perdue d'ailleurs, qui ressemblait à un vrai plat de pâtes...

 

D'autres gardaient leur lourd statut de Victimes pour eux-mêmes depuis plusieurs années, n'en parlant à personne et ne sachant pas quoi, ni comment faire, pour recouvrer leurs droits et obtenir réparations.

 

Une partie d'entre eux ont un dossier qui concerne la Justice Suisse et l'autre partie, un dossier qui concerne la Justice Française.

Certains résident en Suisse, les autres en France et ils sont Suisses et Français.

 

TOUS, pris par une vie personnelle et professionnelle, n'avaient jamais connu une telle situation auparavant et ne connaissaient pas le monde de la Justice.

Plutôt, ils(elles) pensaient la connaître à travers les aventures des uns et des autres (la plupart du temps dans des cas de divorce...), des idées reçues, des romans ou articles de magazines lus, des films vus...

 

AUJOURD'HUI :

Des dossiers sont en procédure pénale, d'autres en procédure civile et concernent un différend avec une personne privée ou publique ou bien avec un

professionnel ou une Personne Morale.

Pour certains, constituant un groupe, il aurait pu être décidé une procédure collective, mais la procédure individuelle était beaucoup plus pertinente sur un grand nombre de points...

Les adhérents ont tous compris que la Justice n'est pas du tout ce qu'ils imaginaient et qu'il ne suffit pas de déposer plainte , remettre son dossier à un Avocat et attendre le verdict final !...

 

MAINDEJUSTICE.COM a pris ces dossiers en mains et ils sont tous maintenant sur les bons rails, représentés par de très bons Avocats avec lesquels ll'entente et les points de vues comme les axes et décisions pris sont complètement partagés.

 

 

ET VOUS, OU EN ETES-VOUS ?...